Adoption de plusieurs projets de développement à M’diq-Fnideq – شمالي


Le Comité provincial de développement humain à la préfecture de M’diq-Fnideq a approuvé, mercredi, une série de conventions relatives à des projets qui concernent les quatre programmes de la phase III de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), et présenté le bilan des projets programmés en 2019 et 2020.

Le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassin Jari, qui a présidé la 3è réunion du comité au titre de 2020, a souligné que ces réunions permettent d’analyser les différentes problématiques et contraintes de développement au niveau de la préfecture, et de développer des solutions innovantes et participatives pour y faire face, ainsi que d’examiner et d’approuver les nouveaux projets proposés par les comités locaux de développement humain visant à renforcer l’inclusion économique et sociale des catégories cibles.

M. Jari a, dans ce cadre, estimé que la création de la dynamique escomptée dans la réalisation des projets de l’INDH à la préfecture de M’diq-Fnideq est tributaire de la réussite de l’approche participative, de l’encadrement sur le terrain et du suivi périodique de leur mise en oeuvre dans les délais fixés, notant que l’initiative a révélé l’existence d’importantes énergies humaines au niveau local, qui ont, à plusieurs reprises, fait preuve d’efficacité, d’esprit d’initiative, d’innovation, de patriotisme et de sens de citoyenneté.

Pour sa part, le chef de la division de l’action sociale à la préfecture de M’diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, a relevé que cette réunion, à laquelle ont assisté la moitié des membres du comité provincial conformément aux mesures de prévention pour lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), a été ponctuée par la présentation de l’état d’avancement des projets programmés en 2019 et 2020, qui a atteint respectivement 69% et 70%, ajoutant que le comité a également examiné les projets proposés par les comités locaux de développement humain, qui s’inscrivent dans le cadre des quatre programmes de la phase III de l’INDH.

Il s’agit de projets de conventions de partenariat avec des associations pionnières dans le domaine social, a fait savoir le responsable, précisant que le premier accord, signé avec l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), vise à accompagner les personnes en situation de précarité, tandis que le second, conclu avec la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance, ambitionne de soutenir le programme de protection des enfants victimes de violences et ceux abandonnés.

Le comité a également approuvé une troisième convention de partenariat avec une association pour la prise en charge des personnes autistes, en vue d’ouvrir des ateliers de formation aux arts, à l’artisanat et aux sports au profit des personnes autistes de plus de 15 ans, a-t-il poursuivi.

Concernant le programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes », le comité a adopté deux accords de partenariat, dont l’un concerne la gestion de trois plateformes d’accueil et d’orientation de porteurs de projets dans les villes de Martil, M’diq et Fnideq, tandis que l’autre vise à soutenir l’entrepreneuriat des jeunes sur une période de 3 ans, à travers l’accompagnement d’au moins 100 jeunes avant le lancement de leurs projets et la création de 30 entreprises chaque année.

Cette réunion a aussi été une occasion pour aborder la contribution de l’INDH à la rentrée scolaire 2020-2021 à travers le financement de l’initiative « un million de cartables » qui a profité à 28.824 élèves, avec une enveloppe de 2,3 millions de dirhams, ainsi que le renforcement de l’offre de l’enseignement préscolaire en contribuant à la construction et l’équipement de 34 salles de classe au titre de l’année scolaire actuelle, dans la perspective de généraliser ce type d’enseignement au sein de la préfecture de M’diq-Fnideq.





Source link

اترك تعليق

يرجي التسجيل لترك تعليقك

شكرا للتعليق