un soutien sans faille en faveur de l’inclusion économique des jeunes de la préfecture de M’diq-Fnideq  – شمالي


Offrir aux jeunes porteurs de projets de la préfecture de M’diq-Fnideq un soutien sans faille et un accompagnement renforcé et continu, telle est la priorité majeure du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes, qui s’inscrit dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Nombreux sont les jeunes qui ont bénéficié des opportunités et du soutien financier et technique offerts dans le cadre de l’initiative de soutien aux porteurs de projets générateurs de revenus et créateurs d’emploi, qui n’est autre que la déclinaison locale du programme, ayant pour objectifs de promouvoir l’auto-emploi, d’améliorer les revenus des bénéficiaires et de contribuer à insuffler une nouvelle dynamique socio-économique dans la préfecture de M’diq-Fnideq.

Cette initiative vise avant tout à valoriser et à développer les produits et les potentialités locaux, encourager les compétences, lancer des activités parallèles pour soutenir et commercialiser les produits et créer une plateforme pour accueillir, encadrer et orienter les jeunes, tout en les aidant à réaliser leurs projets et à concrétiser leurs rêves.

L’un des projets soutenus dans le cadre de cette initiative est celui du « Café mobile », développé par le jeune entrepreneur Abdessamad Zouhdi, qui cherche à offrir un service de proximité pratique et surtout de bonne qualité.

« Grâce au soutien de l’INDH, j’ai pu lancer mon projet et mettre en pratique mes compétences », a confié à la MAP M. Zouhdi, notant que les clients cibles sont principalement ceux de passage et habituels, en particulier les ouvriers et les étudiants qui cherchent avant tout un service très pratique.

L’accueil chaleureux qu’il réserve à ses clients et le prix abordable de ses produits, ainsi que la bonne qualité de ses services, en particulier le goût de son café, lui ont valu d’être très apprécié par ses clients. Plus encore, il a réussi à agrandir son projet, en lançant une autre cafétéria ambulante.

Dans cette optique de proximité s’inscrit aussi le projet « Copy shop Oussama », qui propose plusieurs services, en particulier ceux de copie et d’impression, la vente de fournitures scolaires et d’industrie publicitaire.

L’initiateur du projet, Oussama Chfrki, a tenu à exprimer sa reconnaissance pour l’INDH qui l’a aidé à concrétiser son rêve de créer un projet privé, lui permettant de tirer pleinement profit des connaissances qu’il a acquises dans le cadre de sa formation en « Agent technique de vente », offerte par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), et de gagner sa vie.

Pour le chef de la division de l’action sociale à la préfecture de M’diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, ces projets ont bénéficié du soutien de l’INDH, dans le cadre du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes, notant que l’initiative de soutien aux porteurs de projets générateurs de revenus et créateurs d’emploi vise en particulier à rétablir la confiance des jeunes et à les aider à réaliser des projets générateurs de revenus et créateurs d’emplois, encourager la création de micro et petites entreprises, et à soutenir la formalisation des activités informelles.

Cette initiative, dotée d’une enveloppe budgétaire de 30 millions de dirhams (MDH), financée à hauteur de 5 MDH par l’INDH, ainsi que le conseil de la préfecture de M’diq-Fnideq, les collectivités territoriales, les secteurs ministériels, les associations, les chambres professionnelles, en plus des bénéficiaires, a permis jusqu’à ce jour de soutenir 123 sur 250 projets sélectionnés et de créer 363 emplois à M’diq-Fnideq, a fait savoir M. Barkouki, notant que 28 de ces projets, qui ont nécessité une enveloppe de plus de 7,2 MDH, avec une contribution d’environ 3,26 MDH de l’INDH, ont été lancés, tandis que 26 autres sont en cours de réalisation et 69 sont au stade de l’accompagnement et de la formation.

Le responsable a, par ailleurs, relevé que l’un des objectifs principaux de cette initiative est la création de plateformes destinées à l’écoute, la formation, l’orientation et l’incubation des jeunes porteurs d’idées ou de projets au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, dans le dessin de parvenir à créer un réseau de petites entreprises et un espace ouvert à tous les porteurs de projets, ajoutant que deux centres d’entrepreneuriat seront ouverts prochainement à Martil et à Fnideq pour rapprocher ces services des jeunes de la région.

Conformément à la philosophie de l’INDH et aux objectifs prioritaires de la 3ème phase de l’Initiative 2019-2023, des plateformes destinées à accueillir, encadrer et orienter les jeunes seront mises en place au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, pour fournir le soutien technique nécessaire aux jeunes, oeuvrer à faciliter leur accès aux potentiels économiques disponibles dans la région et à les aider à créer leurs propres entreprises, tout en leur offrant un accompagnement continu tout au long des phases de création et de développement de leurs projets.

Dans une déclaration à la MAP, Saida Mawahib, directrice de la Fondation Moubadara pour les jeunes et l’entrepreneuriat, qui sera chargée de l’accompagnement des jeunes porteurs de projets et les personnes travaillant dans le secteur informel au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, a souligné que l’initiative de soutien aux porteurs de projets générateurs de revenus et créateurs d’emploi joue un rôle important dans la promotion de l’intégration économique des jeunes et le soutien des projets innovants à fort impact socio-économique, notant que la Fondation veillera à organiser des campagnes de sensibilisation sur l’importance de cette initiative, et à attirer les jeunes porteurs d’idées de projets générateurs de revenus qui répondent aux critères d’éligibilité.

La Fondation va ainsi accompagner les personnes qui ont été retenues pour créer leurs entreprises, grâce au soutien financier et technique de l’INDH, et orienter celles qui n’ont pas été sélectionnées vers d’autres programmes et mécanismes de financement existants, a expliqué Mme Mawahib, notant que l’accompagnement joue un rôle crucial dans la survie et la pérennité de l’entreprise.

En effet, l’initiative pour le soutien des projets générateurs de revenus et créateurs d’emploi permet d’assurer les conditions de réussite aux projets retenus, notamment grâce au soutien et l’accompagnement des partenaires, pour en faire des sources de développement et des modèles de réussite à même de stimuler l’esprit entrepreneurial et d’encourager l’auto-emploi, tout en favorisant la création de la richesse et de l’emploi aux niveaux local et régional.





Source link

اترك تعليق

يرجي التسجيل لترك تعليقك

شكرا للتعليق