« Le gouverneur de Ouazzane » refuse l’accueil des deux partis politiques «ISTIQLAL » et « PJD » pour discuter les problèmes de la Province


 Les partis « PJD» et « ISTIQLAL» expriment leurs surpris de la décision prise par le gouverneur de Ouazzane  qui sert à ne pas recueillir les responsables des deux organes politiques concernés pour discuter les problèmes tels que (crise des pannes d’eau, fréquentes pannes d’électricité, manque d’approvisionnement sanitaire, détérioration des infrastructures dans toutes les communautés de la Province…) .

Les deux partis politiques, dans une copie de communiqué reçue par « Chamaly », ont confirmé la demande d’une réunion avec le gouverneur de « Ouazzane » pour discuter les problèmes cités au-dessus, et d’un dialogue avec les autorités responsables comme un mécanisme pour trouver des solutions, sans négliger  le devoir de militantisme  par tous les moyens légitimes.

Le communiqué des partis « ISTIQLAL » et « Justice et développement » a souligné  la lutte contre tous ceux qui abusent le noble travail politique et insistent à déformer l’image des partis démocratiques nationaux, confirmant leurs coordination  et coopération continues entre les deux organes et leur ouverture au reste des organismes politiques de la Province.

Le communiqué déjà mentionné, a renouvelé l’engagement de l’opinion publique à suivre les dossiers urgents et les mesures prises pour les régler , et ainsi  défendre la population de la Province et contribuer à résoudre les problèmes qu’ils ont subis, et à l’informer des nouveaux développements dans le sujet par tous les moyens, y compris la tenue d’une conférence de presse sur le sujet.

Le même communiqué a continué: « cette situation a obligé les bureaux régionaux des deux  parties : « ISTIQLAL et PJD » de « Ouazzane » , à demander une réunion avec le gouverneur du même territoire , sur la base de leur foi absolue fondée sur la constitution et les hautes directives royales qui insistent sur le « nouveau concept du pouvoir », et conformément à la loi du parti, qui a donné à ces derniers le devoir de s’engager dans l’encadrement et la gestion des affaires des citoyens, et de plaider équitablement à leurs demandes par des moyens de communication entre les citoyens et les autorités locales et provinciales représentées par le gouverneur du territoire, et les responsables des services étrangers au niveau de la province , afin de réaliser le développement , de permettre aux citoyens de communiquer leur voix à tous les responsables, par des canaux de dialogue et de communication sérieuse et responsable avec divers organes de médiation, notamment les partis politiques ».





Source link

اترك تعليق

يرجي التسجيل لترك تعليقك

شكرا للتعليق